Hypothyroïdie et Qi Gong

L’hypothyroïdie est une insuffisance de production d’hormones par la glande thyroïde. Cet organe en forme de papillon situé à la base du cou a un rôle majeur de régulation de l’organisme : contrôle du poids, du rythme cardiaque, de l’humeur, de la digestion, etc. Chez les personnes souffrant d’hypothyroïdie, ce ralentissement du métabolisme est souvent diagnostiqué tardivement. Cette affection touche davantage les femmes, après 50 ans.

La fatigue thyroïdienne est un problème de santé qui compromet la qualité de vie de millions de personnes dans le monde.

Hypothyroïdie et hyperthyroïdie sont étroitement liés au stress

Style de vie

Les problèmes thyroïdiens arrivent lorsque notre mode de vie, nos aliments, nos pensées et notre santé émotionnelle ne sont plus en harmonie avec notre corps. Ces conflits internes qui s’ajoutent à notre mode de vie, amènent nos ressources internes à s’épuiser.

hypothyroidie-et-qi-gong-a-la-garenne-colombes-avec-lassociation-label

Les symptômes

Les conséquences de ce dérèglement sont nombreuses. Notre métabolisme est affecté de façon générale. Une fatigue majeure s’installe, des crampes peuvent survenir, des problèmes de digestion en même temps qu’un manque d’appétit, des problèmes cutanés, une frilosité, des troubles hormonaux, rythme cardiaque modifié, une baisse du système immunitaire……liste non-exhaustive !

Un remède

En pratiquant le Qi Gong, cette discipline vieille de plusieurs milliers d’années, on se reconnecte à notre corps, notre esprit. Cette conscience restaurée nous permet d’appréhender nos choix sur le plan alimentaire, notre mode de vie, nos schémas de pensées. Cette nouvelle conscience nous permettra alors de nous ajuster dans tous les domaines de notre quotidien afin d’être plus en accord avec nous-mêmes.

Par une pratique régulière, à son rythme et selon ses capacités, il nous est possible de changer, petit à petit, nos habitudes pour nous reconnecter à notre vraie nature de paix et d’énergie.

Une alimentation riche en iode qu’on retrouvera dans les produits de la mer ainsi que le zinc et le sélénium, composants qui favorisent le bon fonctionnement de la thyroïde, sont à prendre en compte.

La pratique du Qi Gong est complémentaire de votre traitement habituel. Ne modifiez pas votre traitement habituel sans l’avis d’un professionnel de santé.

Sources : « improvements in thyroid-stimulating hormone, follicle-stimulating hormone, triiodothyronine ». Xu SW, Wang WJ. A study of the effects of tai ji quan on endocrinology. Chinese Journal of Sports Medicine. 1986;5:150–151.

2 Replies

  • Merci pour pour toutes ces pertinentes recherches qui viennent étayer les nombreux avantages qu’à la pratique du qi qong sur notre santé.
    Concernant la thyroïde, bon nombre de femmes gèrent au quotidien tous les aléas dus au dysfonctionnement de celle-ci.
    L’origine de ce dérèglement fait réfléchir…grand merci pour tous ces éclaircissements qui portent à réflexion et motivent à pratiquer d’avantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.