ATELIER Yi Jin Jing

Transformation des tendons et des muscles

Dimanche 4 février 2018
9.30 à 12.30
Ecole Marsault – 48, rue du Moulin Bailly
92250 La Garenne-Colombes
Bodhidharma – Tsukioka Yoshitoshi (1839-1892)

Le Yi Jin Jing est une technique traditionnelle qui date de la dynastie du nord et du sud, issu du monastère de Shaolin.
Le traité du Yi Jin Jing fut écrit par Da Mo, prêtre indien aussi connu sous le

nom de Bodhidarma.
Il fut invité à prêcher en Chine par l’empereur Liang en 527 après J-C.
Le Yi Jin Jing a pour but d’assouplir les tendons et les muscles, de renforcer les ligaments et les os. Cette pratique augmente la force, modifie la qualité du muscle.

Elle amplifie la circulation du sang et de l’énergie dans le corps.
Particulièrement utilisé comme adjuvant aux traitements des maladies tels que la gastrite, les maladies du système respiratoire et cardio-vasculaire, l’atrophie musculaire, les pathologies de la colonne vertébrale

Coût de l’atelier: 35 euros pour les adhérents de l’association LABEL
40 euros pour les non-adhérents
Inscription au 06.64.69.65.45 ou par la rubrique Contact

Le mouvement

Le plus souvent les exercices de qi gong sont dynamiques. Les mouvements sont lents, souples, amples et structurés. La Chine est 16 fois plus grande que la France et lorsqu’on compare un même plat réalisé dans le nord de la France avec celui réalisé dans le sud on est parfois surpris. Étant donné la multitude de formes on imagine aisément que des formes identiques puissent être exécutées de différentes façons sans que cela pose problème.

petit jeu

Installez-vous en position assise ou debout. Levez vos mains et placez-les face à face espacées d’environ 20 cm. Imaginez que vous tenez entre vos mains un ballon.

Créer un ballon d'énergie

Commencez à rapprocher vos mains l’une de l’autre en étant attentif à ce qui se produit dans la paume de celles-ci. Agissez alternativement comme si vous compressiez votre ballon puis l’étiriez. Ne vous inquiétez pas si vous ne sentez rien. Essayez de vous détendre davantage ou réduisez la taille de votre ballon…prenez une balle.

Grâce à votre attention visuelle liée à votre intention, le phénomène se produit. Il ne vous reste plus qu’à vous exercer au Qi Gong avec vos yeux, votre intention, votre attention au mouvement.

Bonne pratique !

 

Atelier Zhan zhuang Gong

la posture de l’arbre

Sans bouger, le mouvement continue sans arrêt ~ Neijing

Dimanche 21 janvier 2018

9.30 à 12.30
22, rue d’Estienne d’Orves
92250 La Garenne-Colombes

La posture de l’arbre est au cœur de la pratique du qi gong et permet d’intégrer ses 3 trésors que sont le corps, le souffle et l’esprit.
Relâchement des tensions,
concentration, intention (Yi), enracinement, respiration, méditation dynamique, pour activer et nettoyer les méridiens. Pourquoi pratiquer.

~ Vitalité ~ renforcement du système immunitaire ~ verticalité ~
~ optimisme ~ quiétude mentale ~

Coût de l’atelier: 35 euros
Renseignements au 06.64.69.65.45
ou par la rubrique CONTACT

Esprit es-tu là ?

Lors du précédent article vous avez pu découvrir le rôle que nous donnons à nos yeux, à notre regard. Les yeux induisent l’attention. En portant attention à nos mains nous avons pu renforcer la présence de celles-ci.

Ainsi, la pratique du qi gong nécessite d’être présent. D’être présent au présent ! Le passé n’existe plus et le futur n’existe pas et d’ailleurs ils n’existeront jamais car rien n’existe en dehors du présent.

Facile à dire me direz-vous ! Emporté que nous sommes par le flot de la vie nous ne percevons même plus que notre esprit est essentiellement placé en dehors du moment présent. Ceci explique sans doute en partie pourquoi nous sommes continuellement fatigué. Rappelez-vous : Là ou va l’esprit, l’énergie suit.

Vous savez maintenant ce que vous nourrissez de votre énergie !

Le fait de poser notre regard mobilise notre attention, nous règle sur le présent et c’est parfois une sensation totalement nouvelle qui émerge. Savez-vous que si vous essayez de penser à vos 2 mains en même temps votre cerveau est incapable de faire quoi que ce soit d’autre ?

Pendant votre pratique, posez votre regard sur vos mains (par exemple) et stabilisez votre attention. Connaître son mouvement permet de s’affranchir de comment on le réalise. A partir de là, une douce tranquillité arrive, se produit. Bien que vous soyez dans le mouvement, celui-ci est emprunt d’un calme intérieur. Plus vous êtes conscient-e de ce calme intérieur et plus celui-ci fait naître de nouvelles sensations sur votre corps. Présent-e à cette expérience vous n’avez plus besoin de penser.

L’attention permet donc de calmer le mental.

Bonne pratique !

Quoi faire de son regard en qi gong

Lorsqu’on pratique le Qi Gong il est nécessaire de faire attention à l’endroit ou l’on porte son regard.

En posant votre regard sur vos mains vous ressentirez qu’elles s’éveillent. Il se produira comme une vibration, des picotements, de la chaleur ou comme un courant d’air sur celles ci. C’est le signe que le Qi se déploie dans vos mains.mains

Là ou se dirige la pensée, l’énergie suit.

Le but du Qi Gong étant d’augmenter notre énergie vitale, de la faire circuler, de l’harmoniser il devient évident de commencer par les mains, celles ci étant particulièrement sensibles du fait de leur utilisation dès le début de notre vie.

Ainsi en déplaçant notre champ de conscience sur notre corps, nous participons à l’élévation globale de son énergie.

Mais toute médaille à son revers. Pour autant que vous placiez votre attention sur votre corps pendant votre pratique afin d’en augmenter l’énergie vitale, il se passera le même phénomène si votre pensée se focalise sur quelque-chose de négatif. Cela finira par teinter votre quotidien et pourrait bien à terme transformer, votre personnalité, votre monde.